Le fondateur et président sortant de l’Association des Véhicules Électriques du Québec (AVÉQ), Simon-Pierre Rioux, annonce sa démission après dix ans à effectuer ce poste.

Un projet inspirant

« En 2013, nous étions une poignée de mordus qui ont eu l’étincelle pour les véhicules électriques, et la création de l’AVÉQ fut le moyen idéal pour nous réunir et nous offrir une seule voix forte auprès des instances gouvernementales. Je suis extrêmement heureux de tout ce que nous avons accompli ensemble au cours de ces dix dernières années. Grâce à notre dévouement et à notre engagement, l’électromobilité est devenue une réalité incontournable au Québec, et notre association a été un important catalyseur de cette révolution qui a créé de nombreux adeptes et m’a permis au passage de forger de solides amitiés », déclare M. Rioux, croyant qu’il est temps pour lui tirer sa révérence afin de laisser la place à d’autres passionnés et visionnaires de continuer la mission de l’AVÉQ.

Réussites

Grâce à lui, l’AVÉQ a réussi à sensibiliser la population à l’importance de l’électromobilité, pour promouvoir l’utilisation de véhicules électriques, s’assurer d’une législation solide pour supporter les propriétaires, et pour encourager l’installation de bornes de recharge rapide partout dans la province. De plus, au fil du temps, plusieurs événements passionnants ont eu lieu, tels que des salons, des kiosques d’information et des rencontres conviviales qui ont permis de rassembler des personnes partageant les mêmes intérêts.

Futur de l’AVÉQ

Simon-Pierre Rioux est convaincu que l’Association des Véhicules Électriques du Québec continuera à prospérer et à évoluer grâce à l’engagement de ses administrateurs et de ses bénévoles dévoués. L’électromobilité continuera à se développer et à prendre de l’ampleur au Québec, et l’association continuera à jouer un rôle important dans cette transformation.

Un dernier mot

« Bien que je quitte mes fonctions actuelles, je reste engagé envers notre mission commune et je continuerai à travailler pour promouvoir nos valeurs et notre vision », mentionne M. Rioux.