Nous venons de franchir le premier quart de l’année 2023 et la vente des véhicules électriques n’a jamais atteint d’aussi hauts sommets aux États-Unis. Cependant, Tesla devance tous ses compétiteurs, et de beaucoup.

Classement

Ventes de Tesla

En effet, Tesla cumule plus de 161 000 ventes depuis le début de l’année, tandis que son plus proche compétiteur, General Motors, affiche un nombre de 20 670. C’est une différence de 141 000 voitures, soit des ventes pratiquement huit fois supérieures. Ensuite, non loin derrière, se classent Hyundai/Kia avec 14 703, Volkswagen avec 14 196 et Ford avec 10 866.

Course solo

GM dit vouloir dépasser Tesla en termes de ventes. Disons que le constructeur automobile aura des croûtes à manger pour arriver à la taille du grand favori de l’industrie depuis toujours. Quant à elle, la société d’Elon Musk souhaite augmenter encore plus sa production de véhicules électriques. D’ici 2030, Tesla désire produire 20 millions d’unités par année. De quoi garder la position de tête.

La majorité des ventes de GM dans cette section concerne la Chevrolet Bolt, affichant un coût d’environ 30 000 dollars américains. Par contre, ces voitures sont dotées de batteries plus anciennes que celles de ses véhicules électriques Ultium plus récents et ceux-ci sont beaucoup plus chers, comme le Hummer EV ou la Cadillac Lyriq.

La réponse de GM

GM veut produire 50 000 véhicules électriques durant la première moitié de 2023 et doubler ce nombre avant 2024. Pour y contribuer, la production de la Lyriq va bon train et la livraison du Chevrolet Silverado électrique débutera sous peu. Au final, l’enseigne veut produire deux millions de voitures électrifiées par année, d’ici 2025.

Espérons que la demande soit aussi forte que la production. De ce fait, GM doit suivre les traces de Tesla et envisager une approche des plus avant-gardiste pour aller dénicher une clientèle plus importante. Couplez le tout à une production constante et efficace et nous pourrions peut-être avoir une recette gagnante, mais Tesla a toujours un pas d’avance, on pourrait presque les qualifier d’indétrônable. Les temps où il était rare d’apercevoir une de leurs voitures n’existent plus. Il est maintenant difficile de parcourir une rue sans croiser un bolide affichant fièrement le logo T.

Avec des informations de l’AVEQ.