Pour la première fois depuis 2014, les véhicules électriques surclassent les véhicules hybrides sur le marché automobile mondial.

Questionnement sur la pertinence

Toyota, Volvo et BMW considèrent que les véhicules hybrides sont une technologie de transition intelligente et efficace vers les véhicules électriques, tandis que GM, Honda et Tesla, les considèrent comme inutiles.

Cependant, à la suite de nouvelles règles proposées par l’EPA sur la pollution des véhicules, les hybrides branchables ne devraient pas disparaitre et ce, même si le département américain de l’Énergie confirme que les constructeurs automobiles n’augmentent pas le nombre de ces véhicules.

Celui-ci a constaté qu’il y a maintenant plus de véhicules tout électriques que de modèles hybrides rechargeables pour la première fois depuis 2014, passant de 20 à 38 modèles en seulement un an. Quant à lui, le nombre de modèles hybrides a diminué en 2022 par rapport à l’année dernière.

Véhicules électriques vs hybrides

En ventes, les véhicules électriques surclassent aussi les véhicules hybrides depuis 2018. À la fin de 2022, les voitures tout électriques représentaient environ 6 % du marché américain, tandis que les hybrides branchables constituaient seulement 1 %.

Controverse

Au niveau des véhicules hybrides rechargeables, il existe une controverse concernant le nombre de propriétaires qui rechargent réellement leur voiture. Des tests récents effectués par le groupe environnemental européen Transport & Environment (T&E) ont révélé que certaines voitures hybrides émettaient plusieurs fois leur norme officielle en CO2, alors que la portion essence est utilisée plus fréquemment que ne l’indiquent les constructeurs automobiles.

La proposition de l’EPA pour les émissions des véhicules 2027-2032 continue d’inclure les véhicules hybrides comme étant une voie alternative. Les règles californiennes Advanced Clean Cars II (ACCII) qui entreront en vigueur à partir de 2026 imposeront l’équivalent de 80 km d’autonomie électrique pour les hybrides branchables. Avec l’avancement fulgurant du réseau des véhicules électriques, serait-il mieux d’opter pour ceux-ci au lieu d’une version hybride?

Avec des informations de l’AVEQ.